Best of : Cinq raisons de plaquer votre job - Provoquez votre Réussite | Provoquez votre Réussite


Best of : Cinq raisons de plaquer votre job

Rédigé le 16 août 2017 par | Entreprendre, Progresser constamment Imprimer

Vous le savez, dans Provoquez votre réussite, nous encourageons les initiatives individuelles et nous vous donnons des pistes pour prendre réellement les rênes de votre vie. On se satisfait trop vite de son petit confort, il est rassurant, mais le chemin du succès est la conséquence de décisions fortes – bien souvent de ruptures avec les habitudes.

Alors, pourquoi devriez-vous quitter votre emploi ?

Les raisons varient, et se cumulent.

Les salaires diminuent. Bien sûr, ça ne se dit pas… Au contraire, on vous dira fièrement qu’en France le salaire moyen augmente. Mais on ne vous dira pas qu’il s’agit du salaire en euros courants… Si vous intégrez l’inflation et raisonnez en euros courants, vous passez dans le rouge. Le salaire moyen français baisse et votre pouvoir d’achat diminue.

Les emplois sont de moins en moins qualifiés et nobles. La majorité des nouveaux emplois créés au cours des dernières années sont des postes à mi-temps, temps partiel ou en indépendant. Le CDI devient l’exception.

Le chômage menace plus que jamais. Chaque fois qu’une entreprise développe une gamme de logiciels, un emploi disparaît. Il n’est pas question de savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose, c’est juste un fait.

Le transfert des connaissances des humains vers la machine est en cours. Les êtres humains donnent les clés de leur vie aux ordinateurs et aux technologies en général, à commencer par l’intelligence artificielle. Pourquoi faire confiance à un médecin (humain) lorsque nous serons bientôt capables d’effectuer des tests génétiques, urinaires et sanguins depuis notre salle de bains, et, grâce à l’intelligence artificielle (IA) d’établir un diagnostic ?

Le big data et l’IA ont une meilleure connaissance et des capacités de traitement des milliards de fois supérieures aux nôtres. Et leurs progrès sont fulgurants. Jusqu’à 90 % des avocats, des médecins, des pharmaciens et des programmeurs vont se retrouver sur la touche selon les experts les plus pessimistes.

A ce stade, vous avez deux façons de gérer les choses :

La solution, c’est bien sûr de s’adapter et de saisir sa chance.

L’économie de l’accès vous offre d’incroyables opportunités

J’ai discuté avec Chip Conley, responsable de l’accueil chez Airbnb, et son discours m’a frappé : « Personne ne partage, m’a-t-il dit. Nous ne sommes pas dans l’économie du partage, mais dans celle de l’accès. »

Voici le modèle économique de chaque entreprise dans l’économie de l’accès :

1) Certaines personnes ont un produit en trop, dont elles ne se servent pas (ex. : des chambres, des places dans leur voiture, une place de parking, etc.).

2) Certaines personnes veulent accéder à ces produits.

3) On met en place une plateforme qui sert d’intermédiaire et qui leur vient en aide pour trouver la contrepartie, effectuer des transactions, régler des problèmes, une plateforme qui sert de médiateur, etc. (Airbnb, Uber, etc.).

Réfléchissez bien, il y a forcément des éléments en surabondance dans votre vie (même s’il s’agit de connaissances que d’autres pourraient ne pas avoir), c’est pourquoi vous pouvez créer une entreprise sur ce modèle. Il y a là des opportunités à saisir.

Votre force créatrice ne demande qu’à s’exprimer

Il est difficile de déterminer ce que l’on aime réellement faire. Et il m’a fallu beaucoup de temps pour m’autoriser à dire que « je suis fait pour créer ». Un emploi en CDI peut représenter une mission plus noble.

Mais, comme je viens de le dire, ce n’est pas si simple, les choses changent et il faut savoir s’adapter. Laisser son potentiel dormant s’exprimer est un incroyable moteur d’épanouissement.

Pour cela, commencez par découvrir votre passion. Une passion qui pourrait vous faire gagner de l’argent.

Voici un fil directeur pour mettre le pied à l’étrier. Chaque jour, mettez un point d’honneur à améliorer :

Petit à petit, cela vous permettra de poser les bases de votre nouvelle vie.

Chaque jour, écrivez ce qui vous stimule…. Et lancez-vous. Vous n’avez jamais eu à votre disposition autant de façons d’exprimer vos visions, de créer et de saisir des opportunités.

La plupart d’entre vous me diront : « Mais je ne peux pas faire les deux à la fois ». Voici la règle N°1 : lorsque vous êtes confronté à un choix, optez pour les deux solutions.

Faites votre boulot et prenez des cours en ligne pour développer vos compétences. Réfléchissez à des livres que vous pourriez écrire ou des sociétés que vous pourriez créer. Montez votre activité, tout en étant rémunéré grâce à votre emploi actuel (que vous avez bien l’intention de quitter dès que possible).

Dites-vous bien que les compétences et les idées sont la nouvelle monnaie ; finis les diplômes et les titres.

La technologie est faite pour vous, mais uniquement si vous choisissez de l’utiliser. Grâce à elle, vous n’avez jamais eu autant d’opportunités d’exprimer votre vision du monde, et d’avoir un but.

[Dans la série Opportunités de revenus supplémentaires de mon ami Mark Ford, vous en trouverez 27 (à ce jour) à mettre en place immédiatement. Pour en savoir plus…]

Je n’essaie pas de vous convaincre de quoi que ce soit, mais vos mains sont faites pour créer. Alors, faites-le.

 

James Altucher

Partagez cet article

James Altucher
James Altucher
Editeur des Dossiers d’Altucher

Je suis entrepreneur, Business Angel et éditeur des Dossiers d’Altucher. Aux échecs, on m’a décerné le titre de Maître. Je suis l’auteur des livres Réinventez-vous, et Choose Yourself, best-seller du Wall Street Journal.

J’ai créé 20 sociétés, dont 17 ont fait faillite. Mais j’ai énormément appris en chemin. Si vous vous êtes déjà retrouvé coincé à faire un travail que vous détestiez, à vivre dans une maison au-dessus de vos moyens, à déprimer, etc. – je veux vous aider. Pourquoi ? Parce que je sais. Parce que cela m’est arrivé. Et parce que veux vous raconter comment je me suis libéré, pour que vous aussi, peut-être, vous puissiez vous libérer.

Il y a plusieurs années, j’ai pensé que j’étais au sommet de la réussite. Comme j’avais gagné énormément d’argent, je me suis acheté le plus vaste appartement de New York. Il me fallait une échelle pour atteindre mes bandes dessinées. Je prenais l’hélicoptère pour aller à Atlantic City et je jouais au casino 48 heures d’affilée, complètement ivre. Je n’avais jamais possédé autant d’argent auparavant. J’avais tout ce que j’avais imaginé pouvoir désirer. Et puis j’ai tout perdu. (C’est une longue histoire, je vous la raconterai plus tard). Il fut un temps où je perdais un million de dollars par semaine… En quelques mois à peine, mon compte en banque est passé de 15 M$ à 143 $. En plus, j’étais en plein divorce. J’ai dû vendre mon appartement. Je n’avais aucun endroit où habiter, pas de travail, et aucun ami vers qui me tourner. Je n’avais rien. J’ai sombré dans une horrible dépression. La plupart du temps, je n’arrivais pas à me secouer.

Et puis j’ai commencé à me rendre compte de quelque chose : la réussite, dans le monde d’aujourd’hui, ne survient QUE si vous vous prenez en main. Si vous vous prenez en main pour être heureux, et pour être libre. Car si vous ne vous prenez pas en main, quelqu’un d’autre s’en charge, et le résultat n’est pas plaisant. Lorsque j’ai commencé à le comprendre, peu à peu, j’ai commencé à me secouer. C’était il y a de nombreuses années, et beaucoup de choses se sont passées depuis. A présent, je fais chaque jour ce que j’adore. J’écris des livres qui signifient quelque chose pour moi et je partage mes réflexions dans Les Dossiers d’Altucher. J’arrive à interviewer des gens incroyables sur mon podcast « The James Altucher Show ». Et tout cela s’inscrit dans le cadre de ma plus belle mission : aider les autres à se prendre en main, eux aussi.