Reprenez une activité professionnelle à la retraite et choisissez bien votre statut

Rédigé le 13 juin 2017 par | Retraite Imprimer

Cher lecteur,

Souvenez-vous, j’avais déjà évoqué il y a quelques semaines les nombreuses opportunités qui pouvaient s’offrir à vous pour cumuler votre retraite avec un revenu complémentaire.

Je rappelais qu’il s’agit là de l’un des piliers de la stratégie prônée par Mark dans Provoquez votre réussite et au sein du Club des Créateurs de Richesse :

« La plus grande erreur que les retraités commettent est d’abandonner tout revenu d’activité. »

Alors, si comme Mark le recommande, vous ne vous voyez pas cesser toute activité professionnelle, que vous avez des idées plein la tête ou que vous souhaitez concrétiser un projet, deux solutions se présentent :

Il s’agit de considérer ce qui vous est possible de faire et ce qui correspondra le mieux à vos attentes.

Le cumul emploi-retraite vous permet, sous conditions, de travailler en cumulant revenus professionnels et pensions de retraite (de base et complémentaire). Selon votre situation, le cumul de vos revenus et de vos retraites est soit intégral, soit partiel.

Il faut remplir un certain nombre de conditions

Sauf exceptions, toute activité professionnelle cumulée à vos retraites ne vous permet pas d’acquérir de nouveaux droits pour la retraite. Le cumul des pensions de retraite avec les revenus d’une activité professionnelle est ouvert à tout retraité du régime général de la Sécurité sociale. Vous devez au préalable avoir mis fin à l’ensemble de vos activités professionnelles pour demander votre retraite.

Par exception, pour obtenir votre retraite, vous n’êtes pas obligé d’interrompre :

Après liquidation des pensions de retraite, vous pouvez reprendre une activité rémunérée dans le public ou dans le privé, que ce soit sous forme salariée ou non salariée (indépendant, profession libérale, etc.). Lorsque vous reprenez une activité professionnelle, vous devez prévenir votre caisse de retraite dès le mois suivant la date de reprise de cette activité.

Plafond ou pas plafond ?

Vous pouvez intégralement cumuler vos pensions de retraite (de base et complémentaire) avec vos revenus professionnels si vous respectez toutes les conditions suivantes :

Si vous ne remplissez pas les conditions ouvrant droit au cumul intégral de vos pensions de retraite (de base et complémentaire) avec vos revenus professionnels, vous pouvez bénéficier d’un cumul dans la limite d’un certain plafond de revenus.

Le plafond de revenus bruts à ne pas dépasser, qui prend en compte vos revenus professionnels et vos pensions de retraite, est le plus élevé des 2 montants suivants :

 Si vous dépassez ce plafond de revenus, le montant de vos pensions de retraite complémentaire est réduit, dans l’attente d’une baisse des revenus d’activité permettant de ne plus dépasser ce plafond. Le montant de la réduction de vos pensions de retraite est égal au montant de dépassement du plafond.

Attention : si vous reprenez une activité auprès de votre dernier employeur, le cumul partiel de vos revenus et de vos retraites n’est possible qu’à partir du 7e mois suivant votre départ à la retraite. Durant les 6 premiers mois, votre retraite n’est pas versée.

Retraite de base liquidée après 2015 : Les cotisations vieillesse versées dans le cadre de votre activité professionnelle ne vous permettent pas de bénéficier de nouveaux droits à la retraite, sauf si vous bénéficiez de la retraite progressive (1).

Retraite de base liquidée avant 2015 : Les cotisations vieillesse versées dans le cadre de votre activité professionnelle vous permettent d’acquérir des nouveaux droits à la retraite uniquement si elles sont versées auprès d’un régime de retraite qui ne vous verse pas de pension de retraite.

Consultez ses deux sites pour en savoir plus : https://www.info-retraite.fr/portail-info/home.html et https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/accueil Vous pouvez également poser vos questions au 39 60, numéro de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), 0,06 euros par minute.

Avec quel statut ?

Il est facile à mettre en oeuvre :

Si l’autonomie devient solitude, vous pouvez être « porté » pour démarrer votre activité.

Et voici les autres avantages de ce statut :

Je terminerai en vous disant que chacun peut prendre la décision qui lui convient mais il ne peut pas choisir d’ignorer les conséquences de celle-ci. Étudiez bien la question avant de vous lancer.

Anne Dassier

(1) La retraite progressive est un dispositif permettant à un salarié ayant atteint l’âge de 60 ans de percevoir un pourcentage de sa pension de retraite tout en continuant à travailler à temps partiel.

Partagez cet article

Anne Dassier
Anne Dassier