Quatre façons de s’enrichir. Evaluez-vous dès maintenant

Rédigé le 12 mai 2017 par | Lifestyle, Mark Ford Imprimer

Cher lecteur,

Lorsque nous parlons de nous enrichir, nous parlons généralement de richesse financière : avoir beaucoup d’argent, c’est-à-dire tout l’argent que l’on désire et/ou dont on a besoin.

C’est l’une des raisons d’être de Provoquez votre réussite : vous donner les clés pour avancer chaque jour davantage sur la voie de l’indépendance financière.

Mais lorsque nous parlons d’enrichissement, nous ne parlons pas seulement d’argent. Il existe d’autres façons de s’enrichir, que nous évoquons régulièrement dans cette publication.

En effet, trois d’entre elles peuvent également améliorer considérablement votre existence :

1. S’enrichir sur le plan relationnel : avec les amis, la famille et la communauté au sens large.

2. S’enrichir sur le plan physique : en possédant un solide système immunitaire, de bons muscles, des articulations souples et beaucoup d’énergie.

3. S’enrichir sur le plan intellectuel : en possédant des connaissances et des compétences, mais également en faisant preuve de curiosité, d’enthousiasme, et en se montrant toujours désireux d’apprendre.

Ce dont j’ai pris conscience…

Lorsque j’ai décidé de devenir riche, au départ, j’en ai fait mon seul et unique objectif. Lorsque l’on a un seul objectif, il est plus facile de se concentrer dessus. Il m’est devenu plus facile de prendre des décisions professionnelles. Il suffisait que je me demande quelle ligne de conduite me rapporterait le plus d’argent à long terme.

Cela a également facilité la prise d’autres décisions, non financières. Lorsqu’un conflit survenait entre quelque chose que je pouvais faire pour gagner plus d’argent et quelque chose que je pouvais faire pour satisfaire d’autres désirs (comme apprendre une autre langue), il était plus simple d’opter pour l’argent.

Cette focalisation obsessionnelle m’a aidé à devenir millionnaire en 12 ou 18 mois, et multimillionnaire en moins de sept ans.

Mais elle a également altéré, voire endommagé d’autres pans importants de mon existence : ma santé et ma vie sociale, ainsi que mon amour pour l’écriture, l’enseignement et l’acquisition de connaissances.

Alors j’ai commencé à me fixer d’autres objectifs que celui de l’argent.

Finalement, l’année de mes 50 ans, j’ai commencé à écrire à propos de ce j’avais réussi ou non à apprendre au cours de mon existence. Et cela m’a aidé à développer un système de productivité personnelle qui m’a permis de gagner sur plusieurs plans.

Evaluez vos sources d’enrichissement

Voici ce que j’ai fait : j’ai réparti mes objectifs en quatre catégories générales qui correspondaient aux différentes façons de s’enrichir évoquées ci-dessus.

Si vous êtes écartelé entre le désir de gagner et d’épargner de l’argent, ainsi que d’autres rêves et objectifs, mon système tout simple, en quatre catégories, peut vous aider.

Mais d’abord, évaluez dès maintenant la richesse que vous ressentez actuellement pour ces quatre catégories. Attribuez-vous une note de 1 à 10 :

  1. Vos relations sociales sont-elles enrichissantes ?
  2. Votre santé est-elle florissante ?
  3. Votre vie intellectuelle est-elle enrichissante ?
  4. Quelle est votre richesse financière nette ?

Si vous vous évaluez honnêtement, ce petit exercice fera ressortir les zones de votre existence que vous devriez peut-être enrichir.

Vous devez également cerner rapidement, mais de façon assez fiable, les points de déséquilibre existant entre votre vie et vos objectifs.

Faites la liste de ce que vous pouvez faire pour chaque catégorie

Vos premières pistes de réflexion

Si cela vous motive réellement, j’ai énormément de livres et de programmes à vous recommander, notamment certains dont je suis l’auteur. Mais pour l’instant, prenez quelques minutes pour réfléchir à ce qui suit :

Au sein du Club des Créateurs de Richesse, nous accompagnons nos membres dans leur quête de richesses, quelles qu’elles soient. Evidemment, comme cela a été le cas pour moi, la voie de l’indépendance financière est prioritaire. Mais elle peut très bien s’accommoder de votre épanouissement personnel.

Mark Ford

Partagez cet article

Mark Ford
Mark Ford
Rédacteur en chef du Club des Créateurs de Richesse

« Je m’appelle Mark Ford et suis un millionnaire autodidacte. Je suis né à Brooklyn, à New York, où je vivais dans un minuscule appartement avec mes parents et mes trois frères et sœurs. Mon père était professeur de lycée, il gagnait environ 10 000 dollars par an…

J’ai rejoint le bénévolat (Peace Corps) quand j’étais un jeune homme… j’ai dormi sur des sols boueux dans des huttes africaines… et lorsque mon premier enfant est né, je gagnais moins de 9 000 euros par an. J’ai réalisé que quelque chose devait changer. Et c’est à ce moment que j’ai décidé de gagner sérieusement ma vie.

Depuis mon adolescence “rêveuse”, j’ai passé 39 ans à étudier et pratiquer les secrets pour devenir financièrement indépendant.

J’ai commencé avec le business des services, les toitures, la pose de piscine, la peinture en bâtiment. Ensuite j’ai évolué vers les restaurants, clubs de santé, clubs d’arts martiaux, deux agences de voyage et deux galeries d’art.

En fait, j’ai lancé des business dans tous les secteurs que vous pouvez imaginer – et j’ai collaboré dans bien plus encore. A la fin, mes clients me payaient jusqu’à 2 000 dollars l’heure pour que je les conseille sur leur business – et c’était justifié puisqu’une seule de mes idées pouvait transformer leur entreprise à la peine en entreprise à succès.

Aujourd’hui, je dispose de 50 millions d’euros…

Mais j’ai toujours eu une passion : enseigner. C’est à cela que j’aime passer du temps en ce moment : apprendre aux gens à devenir riche (j’ai beaucoup de chance : je n’aurais plus jamais à me soucier de l’argent désormais, et je peux me permettre de me consacrer aux projets qui m’intéressent).

Il y a des gens qui écrivent leurs Mémoires lorsqu’ils arrivent à l’âge de la retraite. D’autres se lancent dans des activités philanthropiques… Pas moi…

Je veux être reconnu pour avoir aidé un maximum de gens à devenir riche. C’est ce que j’aime faire. Et j’en ai déjà aidé des dizaines, si ce n’est des centaines durant toute ma carrière.

Mais maintenant que je me dirige vers l’âge de la retraite, j’ai décidé de me consacrer entièrement à cela pour le reste de mes jours en créant le Wealth Builder Club (Club des Créateurs de Richesse). Je transmets aujourd’hui toute mon expérience et mon savoir-faire aux membres de mon club qui sont de plus en plus nombreux et qui viennent du monde entier. Je les aide à bâtir leur fortune.

J’en suis fier. Cela fait aussi de moi un retraité heureux, qui se sent utile aux autres. »