Vous pouvez investir dans l’immobilier dès 10 000 euros

Rédigé le 28 février 2017 par | Immobilier de rendement, Investissement Imprimer

« A 18 ans, j’ai quitté ma province / bien décidé à empoigner la vie

Le coeur léger et les bagages minces / j’étais certain de conquérir Paris »

Me voici donc, tout nouveau bachelier fraîchement débarqué de la Capitale des Gaules, prêt à poursuivre mes études – et à les rattraper – dans la Capitale française.

Porté par mon désir d’indépendance, je m’étais affranchi du cocon familial et y avait laissé du même coup le confort du fameux triptyque « logé-nourri-blanchi ».

Hélas si les bagages sont restés minces, le coeur s’est rapidement alourdi lorsqu’il a été question de trouver un appartement. Et même si l’air d’Aznavour continuait de me trotter dans la tête, je ne voulais surtout pas que La bohème lui succède.

En plus des loyers prohibitifs pour un futur étudiant tel que moi, la constitution du dossier de candidature se révéla plus pénible que prévu : justification du statut d’étudiant que je n’avais pas encore, demande des dernières fiches d’imposition des parents, de leurs trois dernières feuilles de salaire, exigence d’un ou de plusieurs garants solides, caution équivalente à deux voire trois mois de loyer… J’étais à deux doigts de leur proposer mon échographie.

Et j’en suis arrivé à maudire les propriétaires.

Au reste, même si l’on finit par s’y résoudre, la recherche d’un appartement m’est toujours apparue comme un parcours du combattant, et j’en ai changé cinq fois au cours de mes études – pour vivre plus confortablement, ailleurs, ou à deux.

De cette période de ma vie, j’ai retiré une promesse : un jour, j’aurai ma revanche.

Un jour, moi aussi je demanderai des dossiers de candidature longs comme des thèses universitaires. Un jour, moi aussi je serai l’un de ces propriétaires.

Puis, au fil des années, ce qui au départ avait davantage trait à de l’orgueil mal placé s’est mué en un désir ardent. Une ambition. Une conviction également, celle que l’immobilier de rendement est l’un des investissements les plus sûrs lorsqu’on aspire à l’indépendance financière.

Par ailleurs, je n’oublierai pas que parmi mes camarades étudiants, certains n’ont pas eu à redoubler d’efforts pour trouver un pied-à-terre. Et pour cause : leurs parents leur prêtaient un appartement pour la durée de leurs études, voire plus si affinités.

Voilà également un confort que j’aimerais offrir à mes enfants et, plus tard, à mes petits-enfants.

Est-ce à ma portée ?

Mon seul problème : jusqu’à il n’y a pas si longtemps, je n’y connaissais pas grand-chose. Ce n’était sûrement pas faute de m’y intéresser mais j’avais surtout peur de mal faire. Je ne me sentais pas encore totalement à l’aise.

Puis Mark Ford et ses précieux enseignements sont passés par là :

« La bonne nouvelle, c’est que l’immobilier n’est pas difficile à comprendre. C’est une sorte d’investissement simple basé sur l’offre et la demande. »

Mark a toujours privilégié l’immobilier pour construire son patrimoine et considère que c’est le meilleur investissement de la décennie. Aujourd’hui, avec l’immobilier, il gagne environ 6 millions de dollars par an.

Mais Mark est riche ! – ai-je pensé. Quant à moi, je n’ai pas les moyens de rassembler le capital de départ nécessaire à un tel investissement. Pour le moment, l’immobilier n’est pas à ma portée, en ai-je conclu.

Avais-je raison ?

Dans sa série consacrée à l’Immobilier de rendement, Mark explique que votre réussite en tant qu’investisseur immobilier locatif doit s’appuyer sur trois éléments :

Cela s’applique à la plupart des investissements, me direz-vous. Heureusement, dans le cadre de l’immobilier locatif, vous n’aurez pas besoin de ces éléments en grande quantité pour vous lancer.

« Vous pouvez vous lancer dans l’immobilier avec juste 10 000 euros. Les choses essentielles à connaître à ce sujet peuvent être apprises en moins de 30 jours. Et vous devriez mettre moins de 40 heures pour trouver, acheter, financer et louer votre premier bien immobilier. »

10 000 euros, vraiment ?

Vous vous demandez sans doute comment Mark parvient-il à ce nombre…

« L’apport classique d’un investisseur immobilier qui prend un crédit immobilier pour acheter une maison individuelle est de 20%. C’est ce que la banque demandera à un investisseur de verser en apport pour un bien immobilier locatif.

En prenant un exemple près de chez moi, une maison basique de trois pièces coûte environ 80 000 euros. 20% de 80 000 euros est égal à 16 000 euros. »

Ce nombre est toujours supérieur à 10 000 euros, non ?

Alors, c’est quoi la combine ?

« La combine, c’est que je crois fermement qu’il faut avoir des associés dans l’immobilier locatif. Et avoir un associé à 50% sur un apport de 16 000 euros signifie que votre part est de 8 000 euros uniquement.

Lorsque vous aurez un associé, vous mettrez 10 000 dollars chacun.

Mon chiffre de 10 000 euros vient de là. »

L’idée de s’associer à quelqu’un dans le cadre d’un investissement locatif peut rebuter. Alors, pour les réfractaires, Mark explique pourquoi c’est une option qu’il a souvent privilégiée au cours de sa carrière d’investisseur :

« En termes de dépenses, détenir les 100% d’une maison de 80 000 dollars revient au même que détenir 50% de deux maisons à 80 000 dollars. Mais je préfère être propriétaire de 50% de deux maisons plutôt que de 100% d’une seule, car cela réduit mon risque et augmente mes chances d’avoir une augmentation de prix au-dessus du marché : diversification oblige. »

Cette opportunité implique bien évidemment de trouver quelqu’un qui dispose de 10 000 euros à investir et qui soit surtout digne de confiance.

« Les personnes dignes de confiance sont entourées de personnes dignes de confiance. Si vous êtes digne de confiance, trouver un associé ne sera pas un problème. »

Grâce à cette astuce, l’investissement immobilier est à portée de main.

Et si vous n’êtes vraiment pas prêt à envisager de vous associer, il vous faudra 20 000 euros minimum.

Vous pourrez alors démarrer facilement, et les possibilités d’investissement sont multiples : vous pourriez commencer par investir dans un parking, un box, un studio ou une petite maison afin de percevoir vos premiers loyers.

Ce premier pas est essentiel : il vous permettra de vous mettre en marche sur le chemin de l’investissement – et de donner le top départ d’une longue série d’acquisitions dont la valeur augmentera au fil du temps.

Songez-y !

Car c’est là le vrai secret de l’investissement locatif : plus tôt vous « lancez la machine », plus vous êtes à même de construire un patrimoine significatif. Le temps est ici une donnée déterminante.

De surcroît, en investissant dès aujourd’hui pour collecter des revenus réguliers, vous sécurisez votre retraite. Et si celle-ci est déjà solidement assurée, vous pourriez éviter bien des soucis à l’un de vos enfants ou petits-enfants, portés comme moi à l’époque par leur « désir d’indépendance » !

Vous êtes tenté par l’aventure ? Alors franchissez le pas et empruntez le chemin de l’investissement immobilier… N’attendez plus ! Pour en savoir plus…

Yann Boutaric

 

Ni riches, ni chanceux, ni expérimentés, des particuliers comme vous ont réussi à créer leur empire immobilier… et sont devenus rentiers grâce à des investissements. Leur secret ? Notre spécialiste vous le dévoile en exclusivité ! N’attendez pas : lancez-vous en cliquant ici…

Partagez cet article

Yann Boutaric
Yann Boutaric
Rédacteur en chef des Dossiers d’Altucher

Entrepreneur dans l’âme, dès la fin de ses études, son master en poche, Yann Boutaric s’envole vers le Brésil où il crée son entreprise de cours de français dans l’Etat de São Paulo et travaille dans le secteur du tourisme de luxe à Rio de Janeiro.

Deux ans plus tard, il décide de rentrer à Paris pour intégrer l’équipe des Publications Agora, au sein de laquelle il s’attache à transmettre aux lecteurs son goût pour l’entrepreneuriat et sa conviction qu’il ne tient qu’à nous d’élargir sans cesse le champ des possibles.

Rédacteur en chef des Dossiers d’Altucher, il a fait appel à James Altucher et à son équipe d’experts pour vous apporter des solutions et des recommandations concrètes dans tous les domaines, afin que vous puissiez décider, agir et progresser.